Banque Socredo

Soucieux de pallier la dispersion des îles et l’éloignement de nos archipels du reste du monde, les responsables polynésiens se sont, dès les premiers contacts avec le monde extérieur, inquiétés de pouvoir disposer d’un outil financier qui suscite l’initiative économique locale et en accompagne la mise en œuvre.

Ainsi, dès 1863, sensible à la politique économique mise en place par Napoléon III avec la création des premières Caisses Agricoles, la Reine Pomare IV signait l’arrêté portant ouverture de la Caisse Agricole de Tahiti. Ce sera le seul établissement financier du Protectorat puis de la Colonie jusqu’à ce que la Banque de l’Indochine n’obtienne en 1905 le privilège de l’émission.

En 1958, avant même que ne s’installent d’autres banques attirées par la ‘manne’ du centre d’expérimentation du Pacifique, le Territoire acceptait d’être accompagné par la Caisse Centrale de Coopération Economique (aujourd’hui Agence Française de Développement), au capital de l’établissement qui allait succéder à la Caisse Centrale de Crédit Agricole Mutuel des Etablissements Français de l’Océanie et devenir la Banque Socredo d’aujourd’hui.

Héritière de la Caisse Agricole de Tahiti, devenue société d’Etat à statut légal spécial en 1959, la Banque SOCREDO est aujourd’hui une société anonyme d’économie mixte dont les statuts ont été agréés par arrêté ministériel du 14 mars 1986 dans le cadre de la loi n°46-860 du 30 avril 1946. Cet arrêté a été publié au journal officiel de la République Française le 19 mars 1986 et au journal officiel de la Polynésie française le 18 avril 1986. Elle est agréée en qualité de Banque depuis le 17 novembre 1984.

Le capital social de la Banque, initialement fixé à 40 millions de F CFP, s’élève aujourd’hui à 22 milliards de F.CFP (184 millions d’euros), après douze augmentations de capital successives. Ce capital est souscrit à parts égales par le Territoire de la Polynésie française et par l’Agence Française de Développement.

La SOCREDO est une banque généraliste à réseau, à vocation commerciale et de développement. La Banque est en mesure d’offrir une gamme de produits et services en développement constant :

* gestion de comptes de dépôts : à vue, sur livret, à terme (DAT, BDC, CDN), et PEL/CEL, avec les moyens de paiement associés (chéquiers, virements, prélèvements, …).
* une offre de crédit : amortissables, (immobilier, habitat, consommation, développement, …), autorisations de découverts, crédit revolving, financement par Dailly et portefeuille commercial.
* gestion des opérations internationales : transferts et rapatriement, comptes en devises, remises et crédits documentaires.
* des produits et services divers :
o monétique : cartes privatives, internationales VISA et EUROCARD/MASTERCARD.
o télématique : minitel, internet, téléphone, fax, poste de consultation client en agence (SELFINFO).
o produits d’assurances : gamme MANINA (moyens de paiement, accidents), assurance-vie en partenariat avec le groupe BNP Paribas.
* gestion de titres en partenariat avec le Crédit Agricole Titres.

La SOCREDO couvre tous les segments de clientèle de la Polynésie française :

* les particuliers : ils constituent le fonds de commerce historique (environ 107.000 clients particuliers pour une population de 250.000 habitants).
* les professionnels.
* les entreprises.
* les associations.

Une des missions de la SOCREDO est d’être la Banque de développement de la Polynésie française. A ce titre, la Banque finance certaines filières (pêche, perles notamment), et accorde, selon un système de gestion spécifique, des micro-crédits pour l’artisanat, le secteur de la vanille, … Par ailleurs, la Banque est présente dans les îles les plus éloignées et peu peuplées.

La zone de chalandise est la Polynésie française, composée de 108 îles et atolls, répartis sur une zone vaste comme l’Europe, avec une représentation de la Banque :

* dans 26 agences permanentes réparties sur les 5 archipels du territoire, dont le siège social situé à Papeete sur l’île principale de Tahiti.
* 18 agences périodiques, complétant la couverture par des déplacements d’agents sur les atolls ou îles n’ayant pas de représentations fixes.
* 5 points de vente de crédit chez les concessionnaires automobiles.

Agences
– Agences de Tahiti, Moorea, îles sous le vent :

Du lundi au vendredi de 7H à 19H et le Samedi de 7H à 12H