La Maison James Norman Hall

La orana,

« Bienvenue dans la maison de mes parents, James Norman Hall et Sarah Teraireia Winchester Hall. C’est une maison où l’on peut contempler la vie et l’oeuvre d’un célèbre écrivain, James NormanHall, et où ils ont vécu en tant qu’époux.

J’ai eu une enfance merveilleuse avec de merveilleux parents. J’ai toujours voulu apporter mon témoignage sur leur vie, sur cette belle maison (une des rares de cette époque qui ait été préservée), et sur le Tahiti de leur temps.

Après le décès de ma mère, un jour que mon mari Nick et moi étions en train de trier de vieux papiers, nous avons trouvé le manuscrit original de « Flying with Chaucer », et dans celui-ci se trouvait une lettre que mon père avait écrite à l’attention de sa famille. Nous avons alors su que sa maison devait être ouverte au public. Je n’ai pas le talent de mon père quand il s’agit d’écrire, mais je partage la passion qu’il avait d’exprimer sa gratitude au pays qu’il aimait tant, de partager avec cette communauté, où il avait écrit avec Charles Nordhoff, le souvenir qu’il a laisse avec celui de ma mère et de leurs amis entre les années 20 et les années 50.

Nancy avec l’arbre a pain Je vous invite à visiter la maison de mon enfance. Remarquez l’arbre à pain, la source de tous les ennuis du Bounty, visible depuis la fenêtre de la terrasse et le mobilier d’époque en bois dur local. Parcourez l’imposante bibliothèque de mon père. Si vous étiez sur place, vous pourriez entendre les coqs chanter dans le jardin et les vagues qui deferlent sur la plage. Vous pourriez sentir les frangipaniers et les autres fleurs du jardin, ainsi que le café préparé dans la cuisine de Mama Lala. Vous pourriez vous asseoir à l’ombre des manguiers et, comme dans un rêve, vous sentir transporté vers une autre époque, vers un passé pourtant pas si lointain.

Manava to’outouta’e ra’ a mai. Bienvenue chez moi.  »

Nancy Ella Hall Rutgers